VoUs AiMeZ Le CiNeMa ?

Voilà voilà...bienvenue sur mon blog. Je laisse mes avis sur les films, j'essaie d'expliquer pourquoi ils me plaisent et d'en mettre un peu de tous les genres... Bonne visite à tous et n'oubliez pas de mettre des commentaires avec vos avis !

18 février 2007

Rocky Balboa

Date de sortie : 24 Janvier 2007

Réalisé par Sylvester Stallone

Avec Sylvester Stallone, Burt Young, Antonio Tarver

18708488

Mon avis

En 1976, John G. Avildsen nous suprpend avec l'arrivée d'un nouveau film : Rocky. Comment ne pas fondre devant un personnage si humain et rempli de volonté, pourtant pas forcément gâté par la vie et par les autres. Rocky est un coup gagnant, assurément. Et puis comment pourrait-on oublier la scène de fin où Stallone cherche Talia Shire du regard en criant " Adriaaaaane !" après le match de fin, pour que celle-ci lui réponde enfin en hurlant à travers la foule : "Rockyyyyy". Mais malheureusement, la suite ne fut pas à la hauteur. Les autres films de la saga étaient regardables mais ne retrouvaient ni la force ni l'intensité du premier.

J'avoue que j'avais un peu rater la sortie de ce film, pensant au départ qu'il était sans intérêt, avec un boxeur qui répète les combats qu'on a déjà vu 36 fois. Mais à force d'entendre des critiques positives, j'ai décidé d'aller vérifier. Et je pense que j'ai vraiment bien fait. Car, grâce à Stallone, l'année 2007 commence en force.

Dans ce film, c'est plus Stallone que Rocky qui mène un combat sans merci contre les autres. Il est considéré comme une grosse brute finie, qui ne jouera certainement plus dans aucun film, mais se bat et impose son film avec une humanité incroyable. Désolée de vous l'apprendre, mais cet homme est très loin d'être fini et je dirais même qu'il a encore énormément de choses à dire. On sent que ce n'est pas toujours facile d'être seul contre tous. Car son combat, il se le livre avec des larmes et de la hargne. "Ce qui est important, ce n'est pas d'entendre ce que disent les autres mais d'entendre ce que tu te dis toi", lance d'ailleurs Rocky à son fils. Ce film est un cri qu'il se devait de pousser absolument, pour mieux respirer et vivre.

Rocky est rattrapé par le temps. La mort de sa femme et l'éloignement qui s'est formé entre lui et son fils sont les plus durs moments de sa vie. Malgré cela, il continue à avancer et à aider les autres, avec cette bonté incroyable qui fait qu'il est unique. Le fait de retrouver "la petite Marie" et puis Paulie, veillis mais pourtant toujours aussi touchants, apportent un plus au film. On se rapelle des moments forts du premier Rocky et on se rend compte de ce que ces personnages ont apporté au film.

La seule chose à laquelle on pense à la fin de ce film c'est : " Oh purée, il l'a fait". Stallone nous donne une bonne claque de ses grosses mains lourdes et vieillies et ça fait du bien. J'ai pleuré, ça c'est sûr et certain. Parce que ce film est fait avec rage, pleurs et intensité. Et c'est tout ce qui compte.

CLIQUE


Posté par Tarantinette à 14:05 - R - Commentaires [10] - Permalien [#]

Commentaires

    Adriaaaaaaaaaaaaaaaane

    Oui vieux Rocky et vieux Stallone de retour, par l'audace et l'humanité. Il aurait pu se couvrir de honte dans ce come back mais il n'en est rien tant la démarche est profondément sincère. J'y vois une drôle de comparaison d'époque avec le dernier Lynch, INLAND EMPIRE, dans cette volonté d'assumer et d'exprimer une confiance en soi qui ne va pas de soi.... "Qu'importe ce que vous en penserez, je fonce dans ce que je ressens de plus profond en moi". Dans cette même optique, il y a cette magnifique réplique de Rocky à son fils : (+ou-) "Ne laisse personne te détruire en te disant ce qu'il y a de bien ou de pas bien à faire dans la vie". C'est ça "Rocky Balboa", s'assumer haut et fort, tel qu'on est au plus profond de soi, avec honnêteté et courage. J'avais adoré le premier opus et je suis en train de me demander si je n'aime pas encore plus celui-ci.... C'est du tout frais, mais c'est déjà un chti coup de foudre en cette belle année cinématographique 2007.

    Posté par chris, 18 février 2007 à 14:43
  • Il est là

    Il n'y a rien à faire, rien à dire, il est là, la musique commence et c'est parti. On sent Rocky, on respire pour lui, on s'accroche pour lui, on ressent.. On y retrouve tout ce que j'ai aimé avant, un personnage sans prétention, qui cherche pas à fair trop, qui cherche juste à vivre. On retrouve une douce rage, les entraînements, la musique, un personnage auquel je me suis attaché et avec lequel j'ai vibré dans chacun des autres épisodes. C'est une belle révérence de tirer selon moi à un important boxeur cinématographique. Il a pas fait grand chose d'autre de renversant, mais Rocky, rien à faire, c'est un mythe.
    Vu et approuvé aussi.

    Posté par jus de pomme, 19 février 2007 à 13:27
  • Rocky s'en va la tête haute

    J'étais sceptique avant le film et finalement j'ai été agréablement surpris. Après un Rocky 5 un peu creux, je trouve ce nouveau et ultime volet bien plus sincère. Stallone fait ressortir l'humanité de ses personnages. Il nous touche, on sent que derrière les gestes et les mots parfois pas très originaux il y a du corps et du vécu. J'ai beaucoup aimé la discussion entre lui et son fils devant le restaurant par exemple.
    Finalement, une bonne idée que d'être aller le voir.

    Posté par Wilyrah, 20 février 2007 à 14:13
  • Métaphore

    La grande réussite, je pense, vient de cette adéquation entre le parcours de Stallone et celui de son personnage. Ils ont connus tous deux LA gloire, ils sont tous les deux salués en rue au nom de ce qu'ils ont accompli dans le passé, ils ont tous les deux perdus leur corps d'athlète d'antan et personne n'attend plus rien d'aucun d'eux.

    De cette adéquation totale naît une compréhension parfaite par Stallone de ce dont Rocky a besoin pour revivre, et Rocky le lui rend bien ! L'un et l'autre ont décidé de s'aider pour revenir sur le devant de la scène !

    "Une bonne claque de ses grosses mains lourdes et vieillies", comme tu dis !

    Ca nous rappelle qu'avant d'être l'acteur musclé et limite simplet dans Rocky, Stallone en avait écrit le scénario, tout comme il a écrit le scénario de FIST. Et qu'écrire des scénarii de cette qualité était la preuve qu'il était tout sauf simplet...

    Posté par NormaDesmond, 21 février 2007 à 08:18
  • Rocky

    Je pense que je vais d'abord voir le premier avant. Trop d'avis positifs pour que je le loupe !

    Posté par Tim, 22 février 2007 à 00:56
  • C'est noté

    Pas le premier bon avis que je lis

    Après Chris qui m'en touche quelques mots, c'est toi
    Je préfère me(re)faire tous les Rocky avant de voir le dernier opus de Stallone. Ce sera pour le DVD certainement

    Benoît

    Posté par Benoît, 01 mars 2007 à 20:36
  • oui!

    Egalement surpris par cet opus remarquable. On sent comme un parfum d'Eastwood, avec ce Stallone vieillissant devenant touchant par son expérience et son recul sur la vie.

    Dans le film, évidemment, on ne parle pas de Rocky, mais bel et bien de ce cinéaste, qui a forgé son cinéma dans le muscle et la gonflette, et qui soudainement devient plus humain que combattant...

    Peut être le plus dur combat pour un homme, et ici le plus réussi, celui de vieillir et de l'accepter...

    Avec cette autodérision, cette pointe d'humour planquée dans les muscles fondus, Rocky/Stallone comprend qu'il est temps de tourner la page, et ça...

    Bravo monsieur Stallone...

    Posté par Michael, 05 mars 2007 à 11:59
  • Bluffant

    J'ai adoré aussi ce Rocky Balboa, je ne suis pourtant pas une fan de la série, mais quand l'acteur retrouve son double au cinéma dans un final digne et touchant, on ne peut que saluer la performance.

    Posté par Oogie Bloogie, 05 mai 2007 à 20:56
  • vraiement super ! d'ailleur je me suis fait une journée a tous les revoirs.

    Posté par aspirine, 17 mai 2007 à 01:33
  • Mitigé.

    Un film qui se hisse au niveau du premier volume, touchant sincère, mais je n'ai pas été totalement convaincu...

    Posté par Hartigan, 22 juillet 2007 à 19:48

Poster un commentaire